Planetoscope, statistiques mondiales écologiques en temps réel

Statistiques mondiales écologiques en temps réel*

Consoglobe

Le Planetoscope permet de mesurer les ordres de grandeurs essentiels du développement durable et de l'écologie, rapportés à la seconde

24h dans le monde
24h en France
Les cartes
Positive attitude
Noël Noël !

L'artificialisation des sols en France

Envoyer à un ami
J'affiche cette stat sur mon site !

L'artificialisation des sols en France

FR

L'artificialisation des sols progresse en France de manière régulière au rythme moyen de 60 000 ha par an, soit de 9 mètres carrés par an et par habitant, et de 20 mètres carrés par seconde, un rythme dans la moyenne européenne. 9,3 % du territoire français sont artificialisés c'est-à-dire occupés par des infrastructures humaines (parkings, routes, logements, lotissements, jardins individuels...).

Depuis le 1er janvier
Chargement ...
Depuis que vous êtes connecté
Chargement ...

 

L'artificialisation des sols en France

 

Pollution - les plantes qui purifient les sols pollués

 

 

L'artificialisation des sols en France

L'artificialisation des sols progresse en France de manière régulière au rythme moyen de 60 000 ha par an, soit de 9 mètres carrés par an et par habitant, et de 20 mètres carrés par seconde, un rythme dans la moyenne européenne. 9,3 % du territoire français sont artificialisés c'est-à-dire occupés par des infrastructures humaines (parkings, routes, logements, lotissements, jardins individuels…).

 

 

L'artificialisation du sol en France


20 m2

Chaque seconde, 20 m² de terres agricoles disparaissent en France

 

 

10

L’artificialisation du sol représente l’équivalent d’un département tous les 10 ans !

 

 


Artificialisation : les terres agricoles mangées par l’urbanisation


L’urbanisation du territoire français progresse de manière continue sans ralentir hormis pendant les périodes de fort ralentissement économique. Or, l’artificialisation croissante des sols fertiles ruine pour toujours leur qualité et à terme va finir par menacer notre indépendance agricole et alimentaire.

 

 

Quelle surface occupe un Français ?

 

1/2

 

Artificialisation : près de 1 ha de sol agricole ou naturel perdu sur 2 est capté par l’habitat individuel, devant les réseaux routiers, l’agriculture, les chantiers, les sports et loisirs.

 

45 m²

 

Un Français qui habite dans une maison individuelle occupe en moyenne une surface de 45 m² soit près de 10 m² de plus que depuis les années 1980. Une des causes se trouve dans la multiplication des familles monoparentales :

 

COMPARER : le nombre de divorces en France.

 

 

Ce que détruit l’artificialisation des sols

 

Artificialiser, bétonner, bitumer, recouvrir les terres arables, ne porte pas seulement atteinte à notre potentiel agricole mais également détruit les sols en tant que :

 

Les sols comme réserve de biodiversité

 

10 000

1 g de sol fertile avec 10 000 espèces de bactéries.

1 ha contient 1,5 t de faune (insectes, vers de terre…), 2,5 t de bactéries et 3,5 t de champignons.

Au total, les sols abritent 1/4 de la biodiversité mondiale.

 

 

Les sols comme régulateurs des pluies

 

20 cm

La pluie glisse sur les sols artificialisés et provoque des inondations tandis qu'un sol agricole peut absorber de 10 à 20 cm d’eau de pluie par heure.

 

Les sols comme pièges à CO2

 

3 700 000 000 t.

 

 

Les terres arables captent le carbone : les 30 premiers centimètres des sols agricoles et naturels contiennent, en France métropolitaine, 3,7 milliards de tonnes de carbone, soit 70 t par hectare, l’équivalent des émissions de CO2 annuelles de 50 personnes en France.

 

 

terres-agricoles-disparition

 

Les zones artificialisées occupent 

 

La part du territoire français artificialisée

 

9,3 %

 

9,3 % du territoire français sont artificialisés c’est-à-dire occupés par des infrastructures humaines (parkings, routes, logements, lotissements, jardins individuels…)

 

 

Les espaces artificialisés se sont étendus d’environ 260 000 hectares entre 2006 et 2009, en grande partie aux dépens de terres agricoles, mais aussi de milieux semi-naturels.

 

78.000 ha

 

 

En France, cette artificialisation préoccupante a fait disparaitre, en moyenne, 78 000 ha1 de surfaces agricoles par an, entre 2006 et 2010.

 

Cela équivaut à la surface moyenne d'un département entier tous les 7 ans, à un stade de football toutes les 5 minutes, ou un potager de 25 m2 toutes les secondes. Cet incroyable gaspillage est d'autant plus préoccupant qu'il n'a fait qu'accélérer au cours de ces dernières décennies (54 000 hectares par an entre 1982 et 1992, 61 000 hectares par an entre 1993 et 2003 (2) même si ce rythme a temporairement ralenti depuis 2009, sous l’effet de la crise économique. 

 

"Le principal cause en est l'urbanisation qui, de zones industrielles en centres commerciaux, d'habitations en parkings. 40.000 hectares étaient urbanisés par an dans les années 1960, 78.000 hectares le sont actuellement. La nécessité de construire routes et logements n'est pas l'unique cause. La recherche de rentabilité économique - d'autant plus pressante que les agriculteurs dégagent en moyenne de faibles revenus - a aussi conduit à l'abandon des parcelles insuffisamment productives ou rentables, au profit de la forêt notamment.

 

Faillites, départs à la retraite, difficultés à trouver un successeur sont autant d'occasions qui amènent les exploitants à profiter de l'aubaine financière que peut représenter la vente de terres.

 

disparition-surface agricoles

 

« Les terres agricoles sont en voie de disparition. Aujourd’hui, l’urgence est de s’assurer que les terres continuent à être cultivées pour nourrir les femmes et les hommes. »


« Au Nord, c’est l’artificialisation qui inquiète : les grands projets inutiles et l’étalement urbain entraînent toujours plus de bétonnage des terres, processus irréversible. En Europe c’est l’équivalent d’un département français qui disparait chaque année. Si des lignes directrices ont été établies par la Commission pour lutter contre le phénomène, il n’existe aucun outil concret.»


« Au Sud, c’est l’accaparement qui préoccupe : les multinationales préemptent toujours plus de terres, provoquant le déplacement des populations et mettant en péril leur souveraineté alimentaire. Encore une fois, l’Europe n’y est pas étrangère : elle favorise cette pratique via sa directive de 2003 promouvant les agrocarburants ou sa stratégie de 2008 orchestrant la course aux dernières matières premières, en particulier en Amérique Latine ».

 

 

 

 

 


Commentaires / Ajouts

Le Planetoscope est alimenté par des bases de données du monde entier et … par vous !


Ajoutez une information, un commentaire, des précisions ou d’autres statistiques.
Repères

Satistiques mondiales
Sols et terres agricoles

 

78% des sols dégradés se situent dans des zones humides. Leur dégradation est rarement due à l'humidité. Les forêts représentent la majeure partie des terres dégradées.

les sols agricoles


Les sols sont un élément essentiel de la biodiversité. De leur qualité et de leur préservation dépend aussi notre propre survie. Pourquoi ? Tout d’abord parce que 80% de la biomasse vivante vivent dans le sol. Il y a toute une vie souterraine sous nos pieds. Lire la suite

erosion des sols

35 Millions de km2, soit le 1/4 des terres émergées sont soumis à un phénomène de dégradation. Lors de la dernière mesure, en 1991, ce taux n'était que de 15% ...

les sols dégradés


Labourage Quand on laboure à plus de 10 cm de profondeur, on perturbe fortement l’équilibre de la vie souterraine. Le labourage contribue à tasser les sols, ce qui a pour conséquence que le sol sera moins aéré, l’oxygène ayant plus de mal à pénétrer. L’humus s’appauvrit.

Plusieurs civilisations ont déjà disparu pour avoir épuisé leur terre. C'est le cas des Mésopotamiens, dont les cultures ont fini stérilisées par leur irrigation trop chargée en sels minéraux. Les peuples de la vallée de l'Indus, située dans l'actuel Pakistan, ont disparu pour la même raison.

les sols agricoles

En 2002, la Commission européenne a lancé une politique de protection des sols. En effet, environ 16 % de la superficie de l'Union (à 12), soit plus de 50 millions d'hectares, souffrent de dégradation, tandis que, dans les nouveaux Etats membres, elle atteint environ 35 %. Les atteintes sont variées :

  • érosion,
  • atteinte à la biodiversité,
  • chute de la teneur en matières organiques,
  • contaminations, salinisation, urbanisation



4 Millions d'hectares 

C'est la superficie des terres africaines qu'ont acheté des pays européens pour atteindre leur objectif d'atteindre 10% d'agrocarburants dans les transports d'ici à 2020. Cette mainmise sur les terres est une menace pour la biodiversité, favorise la déforestation et concurrence l'agriculture africaine.

 

 

5
Etalement urbain
: La surface occupée par l’habitat a augmenté environ 5 fois plus vite que la population et environ 2 fois plus vite que le nombre de ménages sur la période 1992-2004

 

urbanisation

61%
61 % des logements construits en moyenne annuelle entre 2000 et 2007 sont des maisons individuelles, contre 25 % en 1960 et 50 % au début des années quatre-vingt-dix.



    1,3 kg.
    C'est la quantité de mercure que les orpailleurs illégaux utilisent pour extraire 1 kg d'or, selon le WWF.
© 2012 Planetoscope.com