Planetoscope, statistiques mondiales écologiques en temps réel

Statistiques mondiales écologiques en temps réel*

Consoglobe

Le Planetoscope permet de mesurer les ordres de grandeurs essentiels du développement durable et de l'écologie, rapportés à la seconde

24h dans le monde
24h en France
Les cartes
Positive attitude
Noël Noël !

La mer étanche la soif des hommes : Évaporation de l'eau des océans dans l'atmosphère

Envoyer à un ami
J'affiche cette stat sur mon site !

La mer étanche la soif des hommes : Évaporation de l'eau des océans dans l'atmosphère

Infos complementaires
A l'origine, lors de sa formation, la Terre était une planète aride, et sans eau. Entre 50 et 100 millions d'années après la formation de la Terre, environ 10 millions d'astres, astéroïdes et comètes, sont tombés sur Terre. Ces astéroïdes, plein d'eau et de glace, ont suffit à apporter l'eau sur la Terre.

Sous l'effet du soleil 16 milliards de litres d'eau par seconde s'évapore des océans, soit 502 800 km3 par an. Cette vapeur d'eau océanique vient précipiter en eau douce sur les continents.

Depuis le 1er janvier
Chargement ...
Depuis que vous êtes connecté
Chargement ...

L'évaporation naturelle de l'eau des océans

 

 La mer étanche la soif des hommes

 

 

 

 

Combien d'eau perdent les océans par évaporation ?

 

 

Le cycle de l'eau débute avec l'évaporation.  L'eau se recycle en permanence sur la surface de la Terre : 502 800 000 km3 d'eau s'évaporent des océans et des eaux de surface.  450 000 km3 y retombent chaque année.

 

 

L'eau se recycle en permanence sur la surface de la Terre : en moyenne, l'eau passe une semaine dans la biosphère et l'atmosphère, 10 ans dans un lac, 1000 ans dans les calottes glacières et plusieurs dizaines de milliers d'années dans les nappes souterraines profondes, les aquifères

 

 

 

Sous l'effet du soleil 15 943 683 409 litres d’eau par seconde s'évaporent des océans. Cette vapeur d'eau océanique vient précipiter en eau douce sur les continents et représente un volume de 450 000 km3 d'eau qui tombent sous différentes formes (pluie, neige, grêle, rosée, ...).

 

 

Phénomène naturel à la base du cycle de l'eau, plus 1000 km3 d'eau des océans s'évaporent chaque jour dans l'atmosphère, dans les océans + les eaux de surface, 450.000 km3 d'eau tombent chaque année et 502.800 km3 s'évaporent.

 

 

 

> En moyenne, l'eau passe 1 semaine dans la biosphère et l'atmosphère, 10 ans dans un lac, 1000 ans dans les calottes glacières et plusieurs dizaines de milliers d'années dans les nappes souterraines profondes, les aquifères.

 

 

L'eau du ciel


  • Tous les ans, 119.000 km3 d'eau tombent sur les terres par le biais des précipitations. Autrement dit, en moyenne, 18 millions de tonnes d'eau tombent chaque seconde quelque part sur terre tandis que notre planète perd chaque jour 1.700 tonnes d'eau.

 

 

evaporation des océans

 

L'évaporation naturelle est donc un phénomène bien plus important que, par exemple, l'utilisation de l'eau par l'agriculture : 365 000 km3 pour l'évaporation contre 2 600 km3 pour l'agriculture en 2009.

 

 

Voici une autre estimation de ce phénomène d'évapotranspiration :

 

Évaporation sur les océans en Km3

425 000

Évaporation sur les continents

71 000

Précipitations sur les océans

385 000

Précipitations sur les continents

111 000

Apport des cours d’eau aux océans

40 000

Selon le CNRS et l'ouvrage L'eau, Ghislain de Marsily, Dominos, Flammarion, 1995


 
Le bilan des flux hydriques (tableau ci-dessus) montre que chaque année il s’évapore plus d’eau qu’il n’en précipite au-dessus des océans.

 

Cette vapeur d’eau océanique vient se précipiter sur les continents où, à l’inverse, il précipite plus d’eau qu’il ne s’en évapore. Que devient cette eau ? Elle retourne aux océans via les cours d’eau.

 

 

 

 

 

  > voir l'article COMBIEN d'eau sur terre ?


On estime à 40 000 kilomètres cubes, le volume d’eau ainsi apporté chaque année par l’ensemble des cours d’eau de la planète aux océans, une eau qui provient aussi bien du ruissellement ou de l’infiltration des eaux de pluie que de la fonte des neiges. Ce flux d’eau renouvelé constitue une sorte de "réserve annuelle" dans laquelle il est possible de puiser sans risque. (source : cnrs.fr/cw/dossiers/doseau/decouv/cycle/stocksfluxEau.html)

 

 

oceans soif

 

 

 

L'origine de l'eau sur Terre


A l'origine, lors de sa formation, la Terre était une planète aride, et sans eau.  Entre 50 et 100 millions d'années après la formation de la Terre, environ 10 millions d'astres, astéroïdes et comètes, sont tombés sur Terre. Ces astéroïdes, plein d'eau et de glace, ont suffit à apporter l'eau sur la Terre.


L'eau sur Terre s'est pour moitié infiltrée dans le manteau rocheux, l'autre moitié restant à la surface.  Cette eau a donné naissance à la tectonique des plaques, ayant rendu le manteau roche mobile. Cela a eu un impact majeur sur l'évolution de la vie sur Terre.

 

L'eau des lacs, des sols humides, ou celle issue de la transpiration des plantes - on parle alors d'évapotranspiration - s'évapore également.


Toute la vapeur d'eau ainsi produite, emportée par les vents, monte dans l'atmosphère. Dans son ascension, qui dure en moyenne huit jours, cette vapeur emmagasine de la chaleur. Parvenue en haute altitude, au contact du froid, la vapeur d'eau se condense et forme les nuages.

 

 

 

 

Les précipitations (eau, neige, ...) sur la Terre



Les nuages génèrent à leur tour des précipitations, dont 80 % échouent directement dans l'océan.


Sur les 20 % d'eau de pluie qui tombent sur les continents, 60 % s'évaporent à nouveau rapidement, 25 % s'infiltrent dans le sol pour alimenter les nappes et les rivières souterraines et 15 % rejoignent par ruissellement les cours d'eau et les océans.


L'eau présente dans l'atmosphère, les fleuves et les rivières se renouvelle sur un temps très court, de l'ordre d'une à quelques semaines. L'eau des grand lacs mettra, pour sa part, plusieurs dizaines d'années à se renouveler. Cette période peut atteindre plusieurs milliers d'années pour l'eau des océans, celle des glaciers et de certaines nappes souterraines.

 



Signez la pétition contre la pêche en eau profonde
 

vignette_eauProfonde.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les chiffres de l'eau et des océans

Statistiques mondiales Eau et Océans

Commentaires / Ajouts

Le Planetoscope est alimenté par des bases de données du monde entier et … par vous !


Ajoutez une information, un commentaire, des précisions ou d’autres statistiques.
Message de : horri mokhtar

Bonjour Comment se régénèrent? Le O2 Le H2O Le O3 - I Le O2: est issu de la décomposition du O3 (2O3 → 3 O2) sa densité est de (O2=32/29=1,103, celle de l’air est 29/29= 1), il doit descendre donc, je dirai que le O2 pleut lentement en réalité pour alimenter notre base atmosphère. https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=uv décomposition ozone en o2 images http://culturesciences.chimie.ens.fr/content/chimie-atmospherique-labsorption-des-uv-par-lozone-1208 II-le H2O ne s’est jamais formée une seule fois comme on en est endoctriné: a-La photolyse (photodissociation ou photo-décomposition) des eaux océaniques consiste en la décomposition des molécules d'eau en H2 libres (2/29 = 0,068) et en atomes O libres (16/29 = 0,551, tous deux plus légers que l’air doivent monter. https://en.wikipedia.org/wiki/Photolysis www.google.dz/search?q=photolysis b-Sous la chaleur du feu, dans une bouilloire, ce qu’on appelle vapeur sèche c’est du H2 et du O qui s’entrechoquent, se combinent pour former ce qu’on appelle vapeur humide H2O. L’oxygène contenu dans l’air O2 est en contact permanent avec la surface d’eau, est chauffée, il monte l’air froid est attiré pour compenser ce volume et frappe énergiquement dont le O2 électronégatif réagit facilement avec les sels dont par exemple le chlorure de sodium (NaCl, assemblage d’ions Na et Cl-) dissout dans l’eau (c’est ce qu’on appelle la dissolution de l’oxygène dans l’eau).Comment cela : -L’oxygène de l’air réagit avec le NaCl : O2 4NaCl → 2Na2O 2Cl2/2 : pour simplifier O 2NaCl → Na2O Cl2 -Le chlore (Cl) attaque les produits hydrogénés, il leur arrache les protons H⁺: donc ↗ Cl2 H2O → 2HCl O (il s’échappe). 2Cl2 H2O→ 4HCl O2 ↖ ↓ ↗ O 2HCl ← H2O Cl2 ←2Cl2 → Cl2 H2O → 2HCl O (2 atomes O s’échappent chacun de son coté) -La molécule O2 est restituée à l’atmosphère sous forme d’atomes O plus légers que l’air (O=16/29=0,55), ils s’échappent en hauteur. -La molécule d’oxyde de sodium Na2O issue de la première réaction réagit avec les 2 molécules HCl issues de la deuxième réaction. ↖ ↗ 2HCl Na2O → H2 2NaCl O une molécule d’eau vient d’être décomposée en H2 (2/29= 0,068) et O (16/29=0,55), ils s’échappent en hauteur et les 2molécules initiales de NaCl se sont reconstituées pour répéter ces réactions jusqu’à venir à bout de toutes les molécules d’eau. Les molécules d'eau (vapeur) ne se détachent pas en tant qu'H2O de leur ensemble pour former la vapeur mais compte tenu de l’abondance de molécules H2 et d’atomes O libres, un petit nombre d'entre eux entre en collision lors de leur ascension rapide, ils s’entrechoquent et forment des molécules H2O qu'on appelle vapeur (eau à l'état gazeux H2O), les molécules d'eau ne se détachent pas en tant qu'H2O de leur ensemble pour former la vapeur). c- Quel est le sort de la vapeur donc ? Cette vapeur d'eau H2O est à son tour décomposée en H2 et O, car les UV qui ont pu décomposer l'eau de l'océan (le point le plus bas de la terre et le plus loin du soleil "niveau 0") peuvent la décomposer car en s'élevant,elle se rapproche plus des rayons UV à courtes longueurs d'onde (très énergétiques). L’étape sublime les molécules les plus légères H2 se tiendront le plus haut (ce qu'on appelle nuage positif à tort parce que n'importe quel nuage est formé de molécules H2O bipolaires en elles-mêmes et -) et les atomes O plus lourds se tiendront en-dessous de la couche d'hydrogène (ce qu'on appelle nuage négatif à tort parce que n'importe quel nuage est formé de molécules H2O bipolaires en elles-mêmes et -) C'est la véritable sublimation, les deux corps simples gazeux sont libres (état final). d- D'où vient donc la pluie? Les courants d'air ascendants représentent une force mécanique opposée à celle des courants d'air descendants (opposition de deux forces mécaniques) on assiste à une compression et sous l'effet de l'agitation et du frottement ainsi que du rayonnement solaire, l'hydrogène s'ionise positivement et l'oxygène négativement et au taux favorable de compression, les deux gaz se combinent dans une réaction chimique explosive (la synthèse de l'eau est explosive vous le savez), ils forment de l'eau et ce n’est que là qu’on peut parler de condensation. Qui dit explosion,dit étincelle électrique, détonation donc: (éclair tonnerre eau = une seule et unique opération). Il se produit autour de la terre entre 2000 à 5000 orages par seconde(c'est-à-dire entre 172.800.000 à 432.000.000 en 24 H) https://www.planetoscope.com/atmosphere/252-nombre-d-orages-dans-le-monde.html Chaque cellule orageuse peut produire plus de 100 éclairs par minute (c'est-à-dire entre 17.280.0 00.000 et 43 200.000.000 éclairs par minute donc entre 24.883.200.000.000 à 3.732.480.000.000.000 éclairs en 24 H) et comme chaque éclair est l'indice d'une réaction de synthèse chimique de l'eau (H2 O → H2O), vous pouvez imaginer le volume d'eau qui peut se former dans notre atmosphère à chaque seconde, la condensation ne vient qu'après. http://www.astrosurf.com/luxorion/meteo-orages3-eclairs.htm e- Condensation: Une fois les molécules d'eau nées comme je l'ai détaillé, il suffit qu'un certain nombre de molécules d'eau puissent s'unir par coalescence et acquérir un poids influençable par l'attraction terrestre pour tomber sous forme de gouttelettes d'eau ). http://pdf.lu/64G6/ III-LE O3 se forme à proximité de décharges électriques que sont justement les éclairs: Il se produit autour de la terre entre 2000 à 5000 orages par seconde(c'est-à-dire entre 172.800.000 à 432.000.000 en 24 H) https://www.planetoscope.com/atmosphere/252-nombre-d-orages-dans-le-monde.html Chaque cellule orageuse peut produire plus de 100 éclairs par minute (c'est-à-dire entre 17.280.0 00.000 et 43.200.000.000 éclairs par minute donc entre 24.883.200.000.000 à 3.732.480.000.000.000 éclairs en 24 H) et comme chaque éclair est l'indice d'une réaction de synthèse chimique de l'eau (H2 O → H2O), vous pouvez imaginer le volume d'eau qui peut se former dans notre atmosphère à chaque seconde, la condensation ne vient qu'après. http://www.astrosurf.com/luxorion/meteo-orages3-eclairs.htm L’ozone est donc régénéré chaque tierce pendant les 24heures IV-Conclusion: L’eau (pluie) et l’ozone naissent à la suite de cette réaction dans l’atmosphère (H2 O→ explosion H2O chaleur). La quantité d’oxygène qui n’a pu réagir pour former de l’eau, forme l’ozone(O O O → O3), qui se décompose naturellement et facilement en O2 Pour toute question n’hésitez pas: horrimok@yahoo.fr irroh@live.fr www.facebook.com/mokhtar.horri https://vk.com horrimokhtar
Message de : dupuy christian

vous dites des le début 502 800 km3 par an d évaporation puis 502 800 000 km3 quelques lignes après je suis perplexe !!!!!
Repères

Satistiques Mondiales sur les Océans

 en partenariat avec 

fondation maud fontenoy

 

SAUVONS LES OCEANS

70 %
 peche mondiale

70 % des zones de pêche du monde sont actuellement exploitées à la limite de leurs
possibilités de reconstitution, voire au-delà. Source : Programme des Nations Unies pour l’Environnement.

70 % des zones de pêche du monde sont actuellement exploitées à la limite de leurs possibilités de reconstitution, voire au-delà.

 

oceans requins

 

3.000.000 km2

fonte glace

D’ici la 2ème partie du XXIe siècle, tout l’Arctique sera libre de glace de mer au moins 2 mois par an.

Aujourd’hui, dans les périodes naturelles de fonte, il en reste au minimum 3 à 4 millions de km2 soit 6 à 7 fois la superficie de la France.   

oceans energie

 

20 à 60 cm

La hausse du niveau des océans devrait être comprise entre 20 et 60 cm d’ici la fin du siècle. Des prévisions affirment qu’elle pourrait même atteindre 1 mètre. Une augmentation supérieure à 40 cm entraînerait le déménagement forcé de 200 millions d’êtres humains sur toute la planète.   

 3.000.000.000

oceans dechets
3 milliards - L’océan est malade des déchets. 50 millions de déchets sont présents en permanence au niveau du Golfe de Gascogne. Ils flottent ou gisent dans les fonds.

En Méditerranée, sur l’ensemble de la mer, ce chiffre atteint 3 milliards ! On y a toutefois constaté une légère baisse depuis la 2ème moitié des années 90.

oceans statistiques

361 000 000
Les océans représentent près de 361 millions de km2

oceans

Les océans vides en 2050

 

132 000 000
Nous mangeons 2 fois plus de poisson qu’en 1995 soit 16,3 kilos par habitant, soit 132 millions de tonnes contre 20 millions en 1950.

poissons oceans

 

 

et aussi :

Captures mondiales de baleines, marsouins ou dauphins

 

Dissolution de CO2 atmosphérique dans l'eau des océans et des mers

 

Déchets plastiques déversés dans les océans

 

Litres de crème solaire diluée dans l'océan

 

 Rejoignez - nous :
Sauvons les poissons
d'eaux profondes !
Les  [[poissons d'eaux profondes]] sont parmi les plus menacés par la [[surpêche]] et la [[Pêche en eaux profondes]].

 

© 2012 Planetoscope.com