Planetoscope, statistiques mondiales écologiques en temps réel

Statistiques mondiales écologiques en temps réel*

Consoglobe

Le Planetoscope permet de mesurer les ordres de grandeurs essentiels du développement durable et de l'écologie, rapportés à la seconde

24h dans le monde
24h en France
Les cartes
Positive attitude
Noël Noël !

Production de vin en France

Envoyer à un ami
J'affiche cette stat sur mon site !

Production de vin en France

FR
Infos complementaires
Premier pays producteur de vin, la France est régulièrement en concurrence avec l'Italie pour la première place du podium.

En 2017, la production de vin en France a connu une forte baisse au point que selon l'organisation internationale du vin, 2017 sera une année historiquement faible. En France, la production a connu une chute de 19 % en volume et atteint 36,7 millions d'hectolitres, soit l'équivalent de 107 litres par seconde (compteur). La France reste cependant le second producteur mondial de vin derrière l'Italie.

Depuis le 1er janvier
Chargement ...
Depuis que vous êtes connecté
Chargement ...

Consommation et production de vin en France  


vin-verre vin rouge

 

 

La production de vin en France en 2017

 

36 700 000 hl


En 2017, la production de vin en France a connu une forte baisse au point que selon l’organisation internationale du vin,  2017 sera une année « historiquement faible ». En France, la production a connu une chute de 19 % en volume et atteint 36,7 millions d’hectolitres.

 

En 2017, la production de vin en France a connu une forte baisse au point que selon l'organisation internationale du vin, 2017 sera une année « historiquement faible ». En France, la production a connu une chute de 19 % en volume et atteint 36,7 millions d’hectolitres, soit l’équivalent de 107 litres par seconde. La France reste cependant le second producteur mondial de vin derrière l'Italie.

 

La production de vin dans le monde en 2017

 

Les trois principaux producteurs de mondiaux ont tous connus une année 2017 difficile à cause de nombreuses difficultés (aléas climatiques) :

 

•             la production de vin en Italie en : -23 % soient 39,3 millions d’hectolitres (Mhl). L’Italie reste le premier producteur mondial malgré tout.

•             La production de vin en France : -19 %, 36,7 millions de litres

 

•             la production de vin en Espagne : -15 %, 33,5 millions d’hectolitres

 


La consommation de vin en France baisse structurellement

A l’exception du segment des effervescents qui a progressé de 4,12% entre 2007 et 2011, la consommation totale de vin ne cesse de baisser en France, depuis les années 70. “De 100 litres par an et par habitant en âge légal de boire de l’alcool, nous sommes passés à 50 litres”, affirme Robert Beynat,directeur général du salon Vinexpo. La France reste, toutefois, le premier consommateur mondial ex-aequo avec l’Italie. 
Transfert de consommation
Si la crise n’a pas affecté les volumes achetés, en 2012, en revanche, un transfert de la consommation hors foyer vers le domicile profite à la distribution, GMS et GSS confondues. “La distribution représente une part majoritaire dans la commercialisation des alcools”, ajoute Robert Beynat pour qui le vin est devenu un produit de grande consommation. 

 

5.000.000.000 litres

A l’exception du segment des vins effervescents qui a cru de 4,12% entre 2007 et 2011, la consommation de vin ne cesse de chuter en France, depuis les années 70.

 

 

La production de vin en 2013

 

Selon les prévisions datées du premier septembre, la France aurait produit  44,5 millions d'hectolitres de vin en 2013, soit une hausse de 7,4 % par rapport à 2012.

Les vins de Bordeaux ont connu la plus forte baisse de production, à 4,3 millions hl (-18 % par rapport à 2012, -20 % par rapport à la moyenne quinquennale). Le potentiel de récolte de vin d'Alsace a été nettement réduit, passant en dessous du million d'hectolitres : 992 000 hl (-10 % par rapport aux cinq dernières années).le vin Val de Loire a vu sa production augmenter de 34 % sa récolte par rapport à 2012, avec 2,3 millions hl.

 

8,2 %

Fin 2013, 8,2% de viticulteurs sont reconvertis au bio.  La part de l’agriculture bio dans l’ensemble du territoire agricole varie fortement d’une région à l’autre (de 13 % en PACA à 0,7 % en Picardie en 2012).

 

Le vignoble du Mayne, à Cluny (Saône-et-Loire), "le plus ancien domaine bio en France" (1954), vend son vin bio partout dans le monde: Etats-Unis, Japon, Australie...

 

322.000.000

En 2011, les ventes de vin bio ont atteint 322 millions d'euros (+8% sur 2010), soit un peu moins de 10% du marché de l'ensemble des produits biologiques en France (3,4 milliards d'euros en 2010)

 

3.898

Fin 2010, il y avait  50.116 hectares pour 3.898 producteurs (fin 2010), le vignoble vert hexagonal, tiré par le Languedoc-Roussillon (16.462 ha) et la région Paca (11.209 ha), représente 6% de l'ensemble du secteur. Au niveau mondial, le vignoble bio français se classe au 3ème rang, derrière l'Espagne (57.232 ha) et l'Italie (52.273 ha), mais devant les Etats-Unis (11.448 ha) ou l'Asie (2.424 ha).

 

 

La consommation de vin bio


79%

La fréquence d’achat de vin est également stable : 79% (+1) des Français déclarent avoir acheté du vin au cours des 6 derniers mois, dont 13% (-2) qui indiquent en avoir acheté au moins une fois par semaine.

 

 

 

2011-12 : la stabilisation

 

62%

Cependant sur 2 ans, en 2011 et 2012, la consommation et l’achat de vin par les Français n’ont pas évolué : 62 % des Français (– 1 %) ont consommé du vin au cours des six derniers mois, dont un tiers (34 % ; + 2 %) qui en a consommé au moins une fois par semaine.


La fréquence d’achat de vin est également stable : 79 % des Français (+ 1 %) déclarent avoir acheté du vin au cours des 6 derniers mois. La consommation et l’achat de vin augmentent avec l’âge et le niveau de revenus. Elle est également plus importante chez les hommes que chez les femmes, ainsi que chez les personnes résidant dans les régions viticoles du sud-ouest et du sud-est.


Les critères de choix : 
l’origine géographique est le principal critère motivant l’acte d’achat, devant le prix (50 %) et la notoriété de l’AOC (36 %). C’est particulièrement le cas chez les consommateurs très réguliers de vin (tous les jours ou presque) : 72 % mentionnent l’origine et 43 % la notoriété de l’AOC. Des résultats qui viennent contredire de nombreuses enquêtes de consommation sur l’alimentation qui mettent en avant que le prix demeure le principal critère d’achat. Le vin reste un produit à part, qui ne peut s’appréhender par le seul prisme de son coût.

 

6,90 €

Les consommateurs déclarent dépenser 6,90 € pour une bouteille de vin conventionnel contre 8,70 € pour une bouteille de vin bio Vin conventionnel. Les interviewés se montrent prêts à payer une somme non négligeable pour une bouteille de vin : en moyenne, ils déclarent dépenser 6,90 € lorsqu’il s’agit de leur consommation de tous les jours (contre 6,20 € en 2011) et 14 € lorsque c’est pour offrir (contre 17,20 € en 2010).  (source Sudvinbio, octobre 2013)

 

La crise n’a pas fait baisser les volumes de vin achetés, en 2012, cepentant on a assisté à un transfert : la consommation de vin hors foyer vers le domicile se fait au profit de la grande et moyenne distribution, GMS et GSS. La distribution représente désormais la majorité dans la commercialisation des alcools et le vin est de facto devenu un produit de grande consommation. 

 

La consommation de vin s'élève officiellement en France à 47,4 litres par habitant en 2011. Déduction faite des achats touristiques, elle avoisinerait les 40 litres par personne, un niveau proche de celui de l'Italie à 37,4 litres.

 

“De 100 litres par an et par habitant en âge légal de boire de l’alcool, nous sommes passés à 50 litres”, affirme Robert Beynat,directeur général du salon Vinexpo. La France reste, le premier consommateur mondial ex-aequo avec l’Italie. 

 

 

 

La production française de vin en 2011

 

La consommation française de vin a augmenté sensiblement (+3,5%), à près de 30 Mhl. Cette hausse s'explique par des achats massifs de vins l'an dernier sur le territoire français par des touristes étrangers.

 

En 2008, la production de vin en France était estimée à 5.750.000.000 litres soit un peu plus de 150 litres de vin produits par seconde

 

 

 

La France, premier producteur mondial de vin

 

Chaque année, le suspens est à son comble quant au classement des pays producteurs de vin dans le monde. Si la France est bien souvent assuré de figurer sur le podium, la première place est souvent disputée avec l'Italie. Ainsi, alors que le titre de premier pays producteur de vin dans le monde était décerné à l'Italie en 2009, la France avait repris la première place du podium en 2010. Il faut dire que la quantité produite de vin en France était importante, près de 47 millions d'hectolitres , bien que les chiffres de la consommation moyenne de vin chaque année tend à baisser inéluctablement.

 

 

 La production de vin en France

 

 

 

 


25.000

Il y avait 25.000 producteurs bio en 2012.

 

La croissance du bio s'est fait par phases avec une phase d’essor de l’AB en France vers la fin des années 1990, suivie d’une stabilisation d’environ 5 ans. Une nouvelle phase de croissance est ouverte depuis 2008. Fin 2012, la France comptait 24 425 exploitations agricoles engagées en bio, soit 4,7% des exploitations françaises et 1 290 fermes bio supplémentaires par rapport à 2011. Du 1er janvier au 15 mai 2013, 606 producteurs bio supplémentaires ont été enregistrés permettant de dépasser la barre des 25 000 producteurs engagés en agriculture biologique mi-2013.

 

La France était le 1er producteur de vin au monde avec 44, 8 millions d'hectolitres produits en 2010, avec une production vinicole en baisse de 2% sur 2009.

 

 L'hiver 2011 s'est tenu la dernière et 3ème campagne d’arrachage des vignes pour mettre en œuvre l'organisation commune de marché (OCM). D’après Anne Haller, chargée de mission vitivinicole au sein de FranceAgriMer « cela représente au total 175.000 hectares en moins dans l'UE dont 23.400 en France. C'est-à-dire près de 5% de la superficie européenne totale et 3% des vignes françaises».

 

L'année 2010 a été marquée par une faible récolte en France et en Italie cependant la moitié de la production mondiale continuera en 2014 à être assurée par ces deux pays auxquels s'ajoute l'Espagne.

 

production mondiale de vin

 

 

Le vin en France : entre régions et patrimoine

 

Le vin en France, c'est avant tout une question de patrimoine. Partout dans le monde, le précieux liquide, vin blanc, rouge ou rosé, suscite l'admiration de part sa variété et sa qualité.

 

Dans notre pays, plusieurs régions ont fait du vin, un commerce fructueux, misant chaque jour davantage sur le respect de l'environnement et des saisons. Ainsi, de plus en plus de producteurs proposent aujourd'hui des vins dits bio, et mettent en place de nouvelles façons de produire avec notamment la biodynamie.

 

Les régions françaises connues pour leur vin :

 

  • Alsace
  • Beaujolais
  • Bordeaux
  • Bourgogne
  • Champagne
  • Charentes
  • Corse
  • Jura - Savoie
  • Languedoc - Roussillon
  • Provence
  • Sud-Ouest
  • Val de Loire
  • Vallée du Rhône

 

 

Les exportations françaises de vins et spiritueux

 

En 2010, les ventes de vin français ont augmenté de 25% aux Etats-Unis et de 79% en Chine et représenté 585 Millions d'euros.

La vente de vodka a augmenté de 40%, notamment celles de la marque Grey Goose, leader du secteur et vodka produite et mise en bouteille en France.

 

 

A chaque occasion et chaque plat son vin

 

Le vin est une question de goût, de couleur, mais également une question d'association.

 

En France, le champagne est ainsi par définition une boisson de fête, que l'on débouche pour les mariages, les célébrations. Souvent bu à l'apéritif ou durant le dessert, plusieurs maisons productrices de champagnes sont connues du monde entier.

 

Le vin est également choisi en fonction du plat qu'il accompagne. Ainsi, si l'on préférera un Sauterne, un Gewurztraminer ou un Côteaux du Layon avec le fois gras, on privilegera un vin rouge de Bordeaux avec du boeuf braisé.

 

 

Le vin bio devient plus exigeant

 

 

 

 

A consulter également sur le vin :

 

 

 

Source : OIV 

 

*

 

 

 

 

statistiques mondiales agriculture 

Commentaires / Ajouts

Le Planetoscope est alimenté par des bases de données du monde entier et … par vous !


Ajoutez une information, un commentaire, des précisions ou d’autres statistiques.
Repères

Satistiques mondiales
Vins et viticulture

 

 

vins bio
Connaitre les vins bio

 

viticulture
Viticulture en biodynamie

 


Annuaire des AMAP.
Les Amap sont très recherchés, d'où l'annuaire des amap de consoGlobe, le seul annuaire à couvrir tout le territoire avec une recherche des Amap par département.

amap annuaire

 

viticulture et vins



Recettes bio. Manger mieux, c'est manger en pensant à sa santé et à l'environnement. Alors,  cuisinons équilibré et sain avec des produits bio ! Pour nous aider, notre chef a concocté des recettes bio faciles à faire, parfois surprenantes... et pour petit budget !   

viticulture

 

Actu Alimentation. Agriculture bio, pesticides, commerce équitable, consommation d'eau, pêche... où en est-on ? Retrouvez toute l'actualité de l'alimentation sur consoGlobe.


© 2012 Planetoscope.com